Nanashi : cantine à bentô parisiens et bio

Déjà de l’extérieur la façade blanche à grandes baies vitrées, derrière lesquelles on apercevait des petites tables alignées, nous faisait bien envie, sans parler de l’ardoise annonçant les bentô du jour… En entrant chez Nanashi, dans le Marais, on passe d’abord devant le comptoir des plats à emporter (jolis petits onigiri triangulaires, rouleaux de printemps…), puis entre deux rangées de stands de cuisine en alu derrière lesquels s’activent les chefs. Aux murs, les menus sont inscrits à la craie ou avec des morceaux de masking tape pastels, sur de grand tableaux noirs.
Nanashi vitrineLe temps d’arriver à une table dans la grande salle lumineuse, au fond, et on a déjà l’eau à la bouche. Avec cette déco minimaliste on se croirait presque à Berlin, mais les bouteilles de vinaigre de riz posées sur chaque table nous rappellent que Nanashi est bien une cantine japonaise.
Nanashi menuSans trop hésiter, notre équipe de testeurs du jour a choisi d’essayer les trois bentô proposés chaque weekend : saumon fumé, boulette de bœuf, tofu burger. En semaine le contenu des bentô change tous les jours, au fil des saisons, autour d’une triade végétarien-poisson-viande. Des salades, des céréales, mais aussi des chirashi, don de boeuf et plein d’autres bonnes choses viennent compléter la carte. Ce qui nous a plu ce sont les produits frais, simples et bons, avec des alliances de goûts originales (la galette de céréales à l’aneth, mmm…) et la présentation des bentô dans laquelle on retrouve toute l’élégance de la sobriété japonaise.
Tofu burger Bento saumonLorsque les planches bien appétissantes arrivent, on hésite entre se jeter dessus et les prendre en photo (on a fait les deux !). Mention spéciale, à l’unanimité, pour le tofu burger, vraiment délicieux et qui nous a donné des idées pour nos propres recettes de burgers végétariens.  A noter aussi les bons jus de fruits frais plein de vitamines, comme le flashy carotte-pomme-gingembre, grand classique de chez Nanashi. Bref, parfait pour un brunch ou un déjeuner!

Par contre on n’a pas encore gouté les desserts, qui parait-il valent le détour, même s’ils sont plus occidentaux que japonais. Si vous y avez des recommandations à nous faire pour la prochaine fois, faites-le-nous savoir !
Nanashi, jus de carotte Nanashi vitrine 2Si vous cherchez un bentô plus traditionnel et sans influence parisienne, n’oubliez pas Taeko notre chouchou du Marché des Enfants Rouges, à deux pas de là ! Toutes nos recommandations de bentô parisiens sont ici.

Co.

P.S. / UPDATE : octobre 2013, nous avons goûté les desserts de Nanashi et il FALLAIT que nous fassions une update ! Vous voyez ce cheese-cake à la vanille ? On en rêve encore. La prochaine fois, on tente le cake au matcha !
Cheese cake Nanashi

Pratique

Nanashi
3 adresses dans Paris, nous avons testé celui de la rue Charlot. Le weekend mieux vaut réserver.
Site internet de Nanashi ici, page Facebook ici

57, rue Charlot,75003 Paris
Métro (8) Filles du Calvaire, ou (3) Temple
Ouvert du lundi au samedi 12h–minuit, et dimanche 12h-18h
09 60 00 25 59

31, rue de Paradis, 75010 Paris
Métro (7) Poissonnière ou Cadet, (4)/(5)/(7) Gare de l’Est
Ouvert du lundi au samedi 12h–minuit, et dimanche 12h-18h
01 40 22 05 55

6, rue de Tournon, 75006 Paris
Métro (10) Mabillon ou Odéon
Ouvert du lundi au samedi 10h-19h
01 43 26 14 06

Comptez 14-16€ par bento, 17€ pour un plat, autour de 4-6€ pour un accompagnement, 6-7€ pour un dessert.

16 commentaires

  1. Ah lala, j’ai justement un brouillon sur Nanashi pour mon blog parce que c’est une de mes cantines préférées. Mention spéciale pour le Kamo soba (au canard) qui est délicieux !
    L’equipe est terriblement adorable et l’ambiance est bonne, de jour comme de nuit. Je n’ai pas encore gouté les desserts non plus, d’ou le brouillon non publié…

    J'aime

  2. Je ne vais pas faire le trouble fête mais Nanashi est tout sauf Japonais : bobo, bio, à la mode, certes mais Nippon, non ! J’ai été déçu par cette adresse sans âme, caractéristique de la mondialisation qui nous guette dans la restauration.
    Quant à Taeko, c’est certes plus authentique mais je n’ai pas aimé non plus : accueil limite désagréable et cuisine moyenne.
    Désolé mais je ne peux pas être toujours d’accord ;)

    J'aime

  3. Je suis allee ce Week end chez Nanashi rue du paradis sur les conseils de SMP (j’en revais depuis un moment), verdict : je reve encore du don de Boeuf tellement il etait incroyablement bon! le cheese cake macha etait excellent aussi ! MERCI

    J'aime

Laissez nous un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s