Carnet de voyage : 20 lieux pour découvrir Shanghai

Après Budapest et Détroit, un Carnet de voyage àShanghai !
Carnets de voyage - Shanghai 1Les choix ont été particulièrement difficiles pour ce post, car après 11 mois passés Shanghai, mes carnets de croquis et de bonnes adresses étaient pleins à craquer.

Shanghai est une ville double, bourrée de contrastes : ville neuve dont l’histoire surgit au détour des lilongs, ville où l’argent est roi, ville encore parfois si pauvre…En bien ou en mal, Shanghai surprend. Et Shanghai sait susciter des sentiments aussi violents qu’ambivalents : on la déteste le lundi, on l’aime le mardi, elle nous déçoit le mercredi, et elle nous touche le jeudi…

shanghaiCe que vous trouverez dans les guides : le Bund, la Pearl Tower, la vieille ville, le musée d’Art de Shanghai, le temple du Bouddha de Jade, le Yu Garden, le Bar Rouge, Nanjing road, le dernier club à la mode dans les hauteurs de Pudong, Xintiandi…
Cityguide Shanghai - Classiques

Les 20 endroits que vous recommande So many Paris pour vivre Shanghai autrement :

POUR DÉGUSTER LES MEILLEURS XIAO LONG BAO DE LA VILLE 
Jia jia tang bao, 90 Huanghe Lu, près de Beijing Lu (黄河路90号, 近北京路)
On le dit souvent en Asie : le mieux pour découvrir la cuisine locale est de manger…dans la rue ! Shanghai ne fait pas exception à la règle, et on vous encourage vivement à découvrir sa cuisine de de cette manière. Notre adresse incontournable : Jia jia tang bao, où l’on déguste des xiao long bao, ces petits raviolis dont la farce se mêle à un bouillon parfumé. Ici, on fait la queue sur le trottoir puis on se serre sur de petites tables en plastique en attendant l’arrivée de panniers fumants. Un régal. (Notre adresse pour goûter leurs cousins parisiens ici)
Cityguide Shanghai - Jia jia Tangbao 1POUR DÉCOUVRIR LA CUISINE CHINOISE PROVINCE PAR PROVINCE 
Southern Barbarian, Ju’Roshine Life Arts Space, 2ème étage,169 Jinxian Lu, 
près de Maoming Nan Lu 
(进贤路169号2楼, 
近茂名南路 – site internet ici) 
L’une de mes cantines ! Au Southern Barbarian, vous dégusterez dans un décor sobre de petites merveilles de la province du Yunnan. Ne pas rater : les fromages de chèvre frits (non, rien à voir avec un chèvre chaud), l’assiette de fèves, les petites brochettes de viande, la galette de pommes de terre, et la salade de menthe.

Noodle Bull, 291 Fumin Lu, près de Changle Lu (富民路291号1楼, 近长乐路)
Ici, on mange de la nouille, et pas n’importe laquelle. De la nouille taiwanaise maison, cuisinée de différentes façons : froide avec des crudités et de la pâte de sésame, en bouillon avec du bœuf fondant et des légumes parfumés, en sauce avec une viande de porc braisée…Une formule vous permet d’avoir une portion de chaque, dans de très beaux bols en céramique signés Spin (on vous en parle plus bas). Oh, et le décor : du béton lissé, du gris, du bois. On aime !
Cityguide Shanghai - Nooddle Bull 1Cha’s, 30 Sinan Lu,
près de Huaihai Zhong Lu 
(思南路30号1楼, 近淮海中路)
Une adresse très sympa pour découvrir la cuisine cantonaise dans une ambiance de « cha canting » hongkongaise des années 50 : carrelage vert et blanc, grands panneaux vitrés ornés de losanges colorés. Au plafond…des néons, personne n’est parfait. Dans l’assiette, c’est très bon, on recommande le riz sauté au porc, les water spinach à l’ail, et le poulet croustillant au citron. À boire, le thé glacé au lait est de rigueur :-)

Dolar shop Hongyi Plaza, 
5ème étage, 299 Nanjing Dong Lu,
près de Henan Zhong Lu 
(南京东路299号 
宏伊国际广场5楼, 
近河南中路 – site internet en chinois ici)
Un spot très apprécié des Chinois pour déguster des hot pots, ou « fondues chinoises », originaires du Sichuan. Dolar shop est une expérience en soi : dans un décor violet plutôt bling-kitsch, vous vous verrez remettre un réchaud et son bouillon, ainsi qu’une fiche sur laquelle vous pourrez cocher les ingrédients de votre choix à plonger dedans : fruits de mer, viande crue coupée finement, tofu, œufs de caille, légumes…Tout est frais, et très bon. N’oubliez pas de faire un tour par le bar à sauces / herbes pour assaisonner tout ça.
Carnets de voyage - Shanghai 6Cuisine ouighour
Éparpillés un peu partout dans Shanghai se trouvent des petits boui-bouis ouighours (la minorité musulmane chinoise). Ici, pour 1€, on est servi  sans chi-chi sur un petit tabouret en plastique, et on boit un bouillon au poivre et herbes fraîches avec son repas : des pâtes (faites sous vos yeux) aux patates, avec de petits bouts de mouton. Il y a toujours un énorme menu affiché sur le mur, avec des photos (fastoche pour commander). Pas vraiment d’adresse fétiche, il faut ouvrir l’œil pour dégoter ces petits boui-bouis, et demander autour de soi !
Cityguide Shanghai - Cuisine ouighour 1Note : pour ceux qui (contrairement à moi) apprécient de manger très épicé, 2 adresses supplémentaires que mes amis a-do-rent : le Pin Chuan (cuisine du Sichuan), au 47 Taojiang Lu, 
près de Wulumuqi Lu, et le Di Shui Dong, au 56 Maoming Nan Lu, 
près de Changle Lu (cuisine du Hunan).

POUR FLANER DAS LE CALME DES LILONGS 
Derrière leurs portails de pierre, les lilongs sont de petits quartiers fermés, typiques de la ville de Shanghai (ils rappellent les hutongs de Beijing). Rares sont les jolis lilongs qui n’ont été ni rasés, ni exploité de manière touristique à la manière de Xintiandi ou Tianzifang…Le Shanghai des lilongs est celui que l’on préfère ! On vous en recommande trois.

Cité Bourgogne, entrée via le 387 Shanxi Nan Lu près de Jianguo Lu
C’est l’un des lilongs les mieux conservés et les plus anciens de la ville, situé dans la Concession Française. Son portail, sous les platanes, affiche l’année de sa construction : 1930.

Lilong du 1025 Nanjing Lu, près de Weihai Lu
Ici, quelques micro galleries, et une vraie vie locale. Le plus : entre deux cordes à linge et trois pots de fleur débordants de verdure, quelques petits cafés de briques claires vous accueilleront dans le calme. La clientèle, mi-occidentale, mi-chinoise-arty s’y retrouve pour papoter ou profiter du wifi, et pour cause : le concept du « café » n’est pas très répandu en Chine (hors chaînes type Starbucks).
Cityguide Shanghai - lilong 1Nos chouchous : le GZ Café (au numéro 162), cosy à souhait, dont le café est l’un des meilleurs de la ville, et le Birdy Chu Chu (au numéro 78), plus épuré avec ses grands murs bancs, ses tables en bois, ses pots de mente fraîche sur les tables et son bon thé oolong. On aime aussi le Hypo Café (http://hypo.cc/). Bonus : au numéro 71, le Ruwa studio propose des jouets pou enfants en bois, mais surtout, des ateliers pour réaliser son propre cerf-volant en bambou, ou sa lanterne tigre (plus d’infos ici : http://ru-wa-english.blogbus.com/)
Carnets de voyage - Shanghai 1De nombreux rendez-vous studieux au GZ Café…

Jiashan market, entrée via le 550 Shanxi nan Lu ou 259 Jiashan Xi lu
Un lilong plus moderne, qui abrite des petits commerces chinois, et un restaurant occidental « avec une conscience », le Mélange Oasis (construit avec des matériaux locaux et affichant un bilan carbone minimal) et a hébergé des événements éco-responsabes comme la Shanghai Eco-Design Fair. L’avenir nous dira si ce lilong parvient à conserver sa mixité sociale d’origine !
Cityguide Shanghai - lilong 1POUR RETROUVER DE LA VERDURE ET DU CALME 
Le calme et la verdure sont deux choses que vous ne trouverez pas à tous les coins de rue à Shanghai, ou alors pas en même temps. Deux adresses pour vous :

MOCA Shanghai, People’s Park, 231 Nanjing Xi Lu, près de Huangpi Bei Lu (人民公园, 南京西路231号, 近黄陂北路)
À New York il y a le MoMA, à Shanghai il y a le MOCA (Museum of Contemporary Art Shanghai). Ce tout petit musée d’un blanc éclatant se cache dans People Square, le grand parc au cœur de Shanghai (pas exactement un havre de paix). Au MOCA, vous pourrez profiter du calme d’une expo temporaire (très peu de visiteurs !), et de la vue reposante des grandes baies vitrées du musée. Au dernier étage, un café en terrasse vous garantira de profiter sereinement de la verdure du parc !
Cityguide Shanghai - MOCA 1Fuxing park, 105 Yandang Lu, près de Fuxing Zhong Lu (雁荡路105号, 近复兴中路)
Shanghai abrite son lot d’espaces verts, mais celui-ci est vraiment notre préféré. Aménagé dans les années 1900, il conserve ce charme désuet propre au quartier de la Concession Française. Sous les grands platanes, des couples chinois prennent des cours de danse. Le matin, ils sont des centaines à pratiquer le taichi. Et l’après-midi, l’heure est aux cerfs-volants !
Cityguide Shanghai - Fuxing park 1Carnets de voyage - Shanghai 3Le Jade Buddha Temple : mon temple préféré à Shanghai !

QUE RAPPORTER EN FRANCE ? 3 IDÉES
Song Fang Maison de Thé, 227 Yongjia Lu, près de Shanxi Nan Lu (永嘉路227号, 近陕西南路 – site internet ici)
C’est l’un de mes endroits coups de cœur, tenu par une française amoureuse de la Chine. Ici le thé est rigoureusement sélectionné dans les meilleures plantations, et présenté dans de belles boîtes bleues, au design travaillé : vos amis seront prêts à tout pour avoir une de ces merveilles ! À l’étage, Song Frang Maison de Thé dispose d’un salon de thé qui met à l’honneur les campagnes chinoises. Murs blancs, meubles en osiers ou en bambou, et coussins colorés aux motifs pivoine (c’est beau !) – crédit photo : Song Fang Tea House.
Cityguide Shanghai - Song fang maison de the 1Carnets de voyage - Shanghai 2Et les plus jolies cartes de visite !

Spin Ceramics, 360 Kangding Lu, près de Shanxi Bei Lu (康定路360号, 近陕西北路)
Ici, vous trouverez de superbes céramiques réalisées par un collectif de designers piloté par Gary Wang. C’est simple, épuré, fluide, on a envie de tout acheter !

Le marché aux puces de Dongtai Lu  (entrée par Xizang Lu / Liuhe Lu – 东台路, 西藏路和浏河路路口)
Cela a beau être le rendez-vous des touristes, du faux-vieux, c’est ici que j’ai fait mes plus belles trouvailles : des superbes thermos du temps des concessions, des bijoux pas bling bling, des jolis moules à moon cake en bois patiné, des plateaux en émail. N’oubliez pas de négocier TRÈS sec. C’est rare de débourser plus de 5€ pour une pièce de ce marché !
Cityguide Shanghai - Marche aux puces 1INCLASSABLE : SHANGHAI 1933, LES ANCIENS ABATTOIRS DE LA VILLE 
Shanghai 1933, 10 Shajing Lu, près de Haining Lu (沙径路10号, 近海宁路 – site internet ici)
C’est l’un des endroit les plus étonnants de Shanghai. D’anciens abattoirs Art Déco conçus par un architecte anglais dans les années 20, transformés récemment (après une période d’abandon) en espace d’exposition et de boutiques/restaurants. Ce bijou en ciment est organisé autour d’une cour centrale, entourée sur 5 étages d’escaliers et autres coursives, autrefois destinées à l’acheminement des carcasses (et oui, mais c’est beau !). Malgré les magasins qui y fleurissent, Shanghai 1933 conserve une beauté brute, froide, et unique. Je recommande !
Cityguide Shanghai - Shanghai 1933 1Avant de vous quitter, un tip qui vaut de l’or : pour la plus belle vue de Shanghai, rendez-vous au Vue Bar (32-33/F, 199 Huangpu Lu près de Wuchang Lu – site internet ici). Le Vue Bar n’est « qu’au 32ème étage » du Hyatt on the Bund, mais c’est le seul qui vous offrira une vue sur Puxi et Pudong, soit les 2 côtés de la Huangpu river, le Shanghai d’hier et celui de demain ! 
IMG_5705Comme toujours, vous retrouverez toutes ces adresses sur notre carte interactive ci-dessous !


Note : Google Maps n’est pas toujours fiable pour la Chine, et certaines de nos recommandations ont plusieurs adresses à Shanghai (on vous a indiqué nos préférées) : rendez-vous sur ce site (en anglais), qui dispose de cartes précises et de toutes les infos dont vous aurez besoin sur un lieu !

Pour aller un peu plus loin, 2 lectures sont indispensables à tout séjour à Shanghai : Shanghaï Hôtel de Vicky Baum (notre critique ici), et le Lotus Bleu, qui vous fera revivre le temps des Concessions sous la plume d’Hergé (notre critique ici) ! A très vite pour un nouveau Another way in :-)

Clara

11 commentaires

  1. Top! Il manque juste les tours en side-car pour découvrir Shanghai autrement avec un guide français: shanghaiinsiders.com

    J'aime

  2. Vous donnez un autre visage a Shanghai, j’adore! On ne voit pas les tours, le gris et tout ca, on voit les jolies couleurs et la vie! Ca donne vraiment envie d’aller a Shanghai !

    J'aime

  3. Bonjour ! Je viens de découvrir votre rubrique « carnet de voyage » et j’adore ! On voyage rien qu’en lisant l’article et en regardant les photos, c’est merveilleux. J’ai hâte de découvrir tout cela par moi même .. aha
    Une petite question, pouvez vous me donner des bonnes références pour acheter les carnets que vous remplissez ? Et également me dire si un carnet avec des spirales est plus adapté pour réaliser un carnet de voyage que tout simplement relié. Je pars à Londres cet été et j’envisage d’en réaliser un.. merci de votre réponse et merci pour cet article !
    Cathy

    J'aime

    • Bonjour Cathy ! Merci beaucoup. Nous à achetons souvent nos carnets chez Muji, pour leur design très simple. Parfois également chez Hema. Pour les spirales, c’est vraiment une question de préférence ! Cela permet d’avoir la main sur le nombre de pages utilisées…mais cela prend plus de place sur une étagère lorsque l’on a beaucoup de carnets. Et cela ne permet pas de recouvrir la couverture pour la protéger !

      Aimé par 1 personne

Laissez nous un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s