Voyage dans le temps et l’espace au Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme de Paris

Fin juin, nous avons eu la chance de participer à une visite du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme (MAHJ) en compagnie de d’autres bloggueurs (Je beurre ma tartine et Le Louvre pour tous entre autres !), pour découvrir ce lieu insolite et passionnant niché dans le bel hôtel de Saint-Aignan, dans le 3ème arrondissement de Paris.
Le Musee d'Art et d'Hitoire du Judaisme de Paris en photos 01On connaissait un peu le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme via ses expos, mais nous n’avions jamais eu l’occasion d’explorer les collections permanentes de fond en comble, encore moins accompagnées d’Anne-Hélène Hoog, conservatrice au MAHJ.
Le Musee d'Art et d'Hitoire du Judaisme de Paris en photos 03Résultat : un voyage dans le temps et dans l’espace qui nous a emportées au quatre coins de l’Europe et du monde, au fil de la diaspora juive : rimmonium du XIXè siècle, hérités de juifs irakiens de Shanghai (en photo ci-dessus), contrats de mariage iraniens couverts d’enluminures (photo 1 ci-dessous), maquettes en bois de synagogues d’Europe de l’Est, statue de Dreyfus par Tim, menorahs de Hanouka allemandes, sénégalaises ou scandinaves (photo 3 et 4), exposition photo de Sophie Calle à Jérusalem (photo 2)…
Le Musee d'Art et d'Hitoire du Judaisme de Paris en photos 06Le Musee d'Art et d'Hitoire du Judaisme de Paris en photos 04Le Musee d'Art et d'Hitoire du Judaisme de Paris en photos 08Le Musee d'Art et d'Hitoire du Judaisme de Paris en photos 10Notre moment préféré de la visite a été celui où nous avons eu la chance de pouvoir entrer dans la soukka du Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme, cabane en bois  construite pour la fête de Soukkot (qui a lieu chaque année au début de l’automne) dans la région du Lac de Constance au XIXème siècle. Ses lambris, peints de scènes champêtres de l’Allemagne du Sud, affichent également les 10 commandements et une représentation de la ville de Jérusalem.
Le Musee d'Art et d'Hitoire du Judaisme de Paris en photos 09L’hôtel de Saint-Aignan témoigne quant à lui de l’histoire du quartier : hôtel particulier au XVIIème siècle, saisi à la Révoultion pour devenir une mairie, puis transformé en boutiques, entrepôts et appartements aux XIXème siècle avant d’être restauré à partir des années 60 pour devenir le MAHJ. Dans une cour, une oeuvre de Christian Boltanski créé un pont entre le passé et le présent du musée en faisant ressurgir les noms d’anciens habitants juifs de l’hôtel de Saint-Aignan.

Avis aux amateurs de calme, le Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme dispose également d’une bibliothèque ouverte au public.

Un seul conseil, #visitezleMAHJ !

Cl. & Co.

Pratique

Musée d’Art et d’Histoire du Judaïsme
Hôtel de Saint-Aignan
71, rue du Temple, 75003 Paris
Métro (11) Rambuteau

Ouvert du lundi au vendredi 11h-18h, et le dimanche 10h-18h
Site internet ici
Facebook et Twitter

Pour retrouver le fil Twitter de la visite, et les articles de ses participants, rendez-vous ici !

Pour les collections permanentes : plein tarif 8€, tarif réduit (famille nombreuse, Amis du Louvre) 6€, gratuit pour les -26 ans résidents de l’UE.

Laissez nous un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s