Poésie urbaine : le jardin afghan du quai de Valmy

Connaissez-vous Guerrilla Gardening ? Il s’agit d’un mouvement « réappropriation d’espaces délaissés au profit d’une émergence végétale quelle qu’elle soit ». En d’autres termes, Guerrilla Gardening, ce sont autant de guérilleros du potager et autres jardiniers engagés qui investissent des espaces urbains laissés à l’abandon partout dans le monde pour y planter des graines, et pourquoi pas aussi quelques idées.
Jardin afghan quai de valmy guerrilla gardening 1Au début de l’été, je suis allée photographier les avancées du jardin afghan, niché sur une bande de terre quai de Valmy, juste à côté du Point Ephémère (les noctambules reconnaîtront !). Encore en friche il y a un an, cet endroit a depuis été labouré, semé, travaillé lors de différents meetings organisés dans la bonne humeur par Guerrilla Gardening : on est loin du jardin à la française, et même à l’anglaise, mais justement ce minuscule bout de terre aux herbes folles, aux allées encore indécises, et aux tuteurs un peu de travers revêt un charme tout particulier.
Jardin afghan quai de valmy guerrilla gardening 2Cette languette de terre au bord de l’eau a pris le nom de jardin afghan en mémoire du camp de fortune afghan qui s’était établi sous le pont juste à côté. Guerrilla Gardening s’est inspiré des qanats ou karez afghans pour le système d’irrigation, et l’on observe en effet (à une échelle toute modeste) différentes buttes de terres comme dans les cultures en Afghanistan (vous trouverez un schéma sur ce site). Lilas, menthe, persil, camomille, fèves : le jardin afghan sent bon le travail collectif et les initiatives solidaires.
Jardin afghan quai de valmy guerrilla gardening 3Un projet à suivre !
Jardin afghan quai de valmy guerrilla gardening 4Si le sujet des jardins communautaires vous intéresse, nous vous parlions des Jardins du Ruisseau ici, à l’occasion de notre post sur la Recyclerie, et du Potager des Oiseaux ici, à l’occasion d’un post sur le Marché des Enfants Rouges…Et si vous souhaitez prolonger le voyage en Afghanistan, nous vous conseillons un restaurant ici.

Cl.

Pratique

Le jardin afghan
A côté du 200, quai de Valmy, 75010 Paris
Métro (7)/(7bis) Louis Blanc, ou (2)/(5)/(7bis) Jaurès

Les différentes photos des étapes du projet sur le site de Guerrilla Gardening ici.

Guerrilla Gardening
Site internet ici.

3 commentaires

  1. […] Le lieu choisi est particulièrement intéressant et complexe à la fois pour y installer un jardin :Nous sommes dans un lieu de passage, sur le bord du canal très fréquenté notamment en soirée, sur un sol piétiné, sec et pauvre.Comme toujours nous commençons par de petites interventions, par une phase de compréhension du lieu et d’expérimentation avant de voir si nous nous y engageons davantage et comment nous le faisons.  » Cette languette de terre au bord de l’eau a pris le nom de jardin afghan en mémoire du camp de fortune afghan qui s’était établit sous le pont juste à côté. Guerrilla Gardening s’est inspiré des qanats ou karez afghans pour le système d’irrigation, et l’on observe en effet (à une échelle toute modeste) différentes buttes de terres comme dans les cultures en Afghanistan. Lilas, menthe, persil, camomille, fèves : le jardin afghan sent bon le travail collectif et les initiatives solidaires. « source […]

    J'aime

Laissez nous un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s