Pirosmani, le resto qui amène la Géorgie à Paris

Les rues autour de la fontaine Saint-Michel ne sont pas vraiment le meilleur coin de Paris pour dénicher un resto authentique… et pourtant, à quelques pas des « menus touristiques » et de la pseudo-cuisine « traditionnelle », j’ai découvert un petit coin d’Europe de l’Est, à mille lieues de cette atmosphère factice. Bienvenue chez Pirosmani, le restaurant qui amène des saveurs de la Géorgie à Paris !
Pirosmani restaurant georgien7Avant d’être le nom d’un restaurant, Pirosmani est un peintre géorgien, dont le style naïf fait un peu penser à celui du Douanier-Rousseau. Des reproductions de ses œuvres sont accrochées aux murs de la longue salle étroite du restaurant : de quoi s’initier à la culture géorgienne tout en goutant à sa cuisine… Autre découverte, l’alphabet géorgien qui côtoie l’alphabet latin sur les menus. Une écriture toute en rondeurs apparue au 3ème siècle avant notre ère, sous l’impulsion du roi Pharnavaz 1er. Bref, chez Pirosmani, le dépaysement est garanti !
Pirosmani restaurant georgien8Pirosmani restaurant georgien 11Que trouve-t-on dans les assiettes chez Pirosmani ? La cuisine géorgienne – que je ne connaissais pas du tout – s’est révélée être pleine d’herbes aromatiques, d’épices, de noix, et très copieuse ! Coincée entre la Russie et la Turquie, la Géorgie est un pont entre l’Europe et l’Asie. Les gros raviolis (khinkalis) à la viande ou aux griottes, proches de ceux que l’on trouve en Russie ou en Ukraine, côtoient ainsi les baklavas ottomans.

Les Géorgiens ont pour tradition de tenir de grands banquets, les supra, une longue succession de plats multiples entrecoupée de toasts à la santé de toute une ribambelle de personne. La cuisine géorgienne est donc très variée, et Pirosmani en offre un bel aperçu. Je n’ai pas pu tout gouter (d’autant que les portions sont très généreuses), mais voici quelques coups de cœur. En numéro un arrive le Katchapuri, un grand pain chaud fourré au fromage fondant, que l’on peut prendre en entrée ou en accompagnement. Un petit à partager à plusieurs suffit largement !
Pirosmani restaurant georgien2Pirosmani restaurant georgien3J’ai aussi bien aimé le lobio, une soupe à base de haricots rouges et de noix. Les plats géorgiens sont généralement composés de viande mijotée dans une sauce pleine de saveurs, servie avec du riz. Le tchakapouli, agneau à l’estragon et à la coriandre, et le khartcho, poulet aux noix et aux épices, étaient particulièrement bons. Par contre j’ai été un peu déçue par les raviolis aux griottes, trop fades. Pirosmani propose aussi une belle sélection de vins géorgiens et de bières russes pour accompagner le repas.
Pirosmani restaurant georgien5Pirosmani restaurant georgien1Ceux qui ont encore un peu de place pour le dessert ne manqueront pas de gouter la tarte de crêpes, accompagnée de confiture de cerises et de crème. Pas ce qu’il y a de plus léger, mais un bon dessert que l’on retrouve à travers une bonne partie de l’Europe orientale.
Pirosmani restaurant georgien6Pirosmani est donc un restaurant à recommander si vous cherchez à découvrir les saveurs du Caucase et que vous avez un bon appétit !

Co.

Pratique

Pirosmani
6 Rue Boutebrie, 75005 Paris
Métro (10) Cluny-la-Sorbonne

Ouvert tous les jours 12h-15h et 18h30-00h
01 43 26 17 65

Formule midi entrée-plat ou plat-dessert 14€. A la carte comptez 7-8€ pour une entrée, 13-17€ pour un plat.

Laissez nous un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s