Katherine Mansfield : lectures pour un voyage en Nouvelle-Zélande

Je vous présente aujourd’hui PréludeSur la baie et La Garden Party, soit deux nouvelles et un recueil de nouvelles, qui conviendraient parfaitement à un voyage en Nouvelle-Zélande. C’est également l’occasion de vous présenter leur auteur, Katherine Mansfield, dont on parle assez peu en France. C’était pourtant la seule personne dont Virginia Woolf jalousait l’écriture !
Katherine Mansfield La Garden Party et autres nouvelles 1Katherine Mansfield est née à Wellington en 1888, et a vécu en Nouvelle-Zélande, jusqu’à ses 20 ans et son départ pour l’Europe. Au moment où elle écrit ces nouvelles, la première guerre mondiale vient d’emporter son frère Leslie. Katherine Mansfield trouve alors refuge dans l’écriture, et ce sont tous ses souvenirs de Nouvelle-Zélande qu’elle fait renaître et qu’elle sublime sous sa plume : les parfums du jardin de sa maison à Wellington, ses grands escaliers de bois, le soleil qui se lève sur Crescent Bay, les après-midi d’été dans les dunes, les costumes de bain et les jeux d’enfants à l’ombre des bungalows.
Katherine Mansfield La Garden Party et autres nouvelles 2Il n’y a aucune intrigue dans Prélude et Sur la baie. Ce sont simplement deux journées ordinaires, qui racontent la douceur de l’été. Deux journées passées et puis perdues. On y retrouve la Nouvelle-Zélande, en filigrane, par petites touches exotiques : les fleurs, les oiseaux, les noms des villages. Les mondes de l’enfance et de la Nouvelle-Zélande se confondent presque sous la plume de l’auteur, et le résultat est très, très, beau. Ce livre est un de mes grands coups de coeur de l’été 2014 !
Katherine Mansfield Prelude et Sur la Baie 1La Garden Party, recueil de nouvelles, contient également de très beaux textes. La Garden Party, nouvelle éponyme, commence avec la légèreté des préparatifs d’une garden party dans un immense jardin, avant de se teinter d’amertume et même de cruauté alors que la journée avance.  La nouvelle Son premier bal, décrit à merveille le sentiment d’attente, d’impatience, du moment de l’adolescence.

Avez-vous lu ces nouvelles, connaissez-vous Katherine Mansfield ?
Pour continuer le voyage, retrouvez toutes les idées lecture de So many Paris ici !

Cl. 

Pratique

Prélude, et Sur la baie, Katherine Mansfield, collection Motifs (avec une traduction remarquable de Fabrice Hugot), groupe Privat/Le Rocher, 2009.

La Garden Party et autres nouvelles, , Katherine Mansfield, Gallimard, Folio, 2002 ; dans ce post il s’agit de l’édition Folio bilingue de 2006.

Il existe un même un site internet consacré à Katherine Mansfield, où l’on retrouve de belles photos de sa maison de Wellington.

5 commentaires

  1. Je ne connaissais pas du tout cette auteure! Moi qui suis à la recherche de lecture je pense que je vais me laisser tenter par l’un des deux recueils (surement Prélude, la couverture est tellement belle).

    J'aime

Laissez nous un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s