Carnet de voyage : un road trip dans le sud de la Louisiane

En 2015, j’ai eu a chance de passer tout le mois de mars aux Etats-Unis, pour un road trip un peu fou de 7000 km de Phoenix à Detroit en passant par le Grand Canyon, Santa Fe, Austin, ou encore New Orleans et Nashville.

Le sud de la Louisiane a été une très belle étape de ce périple américain et je souhaitais partager ici quelques pages de mon carnet de voyage en terre acadienne.Carnet de voyage en Louisiane - Louisiana Travel Diary - So many Paris 1J’ai traversé la Lousiane d’Ouest en Est, avec la petite ville de Eunice comme point d’entrée, et New Orleans, la capitale, comme dernière étape.

louisianeEunice, la prairie cajun (site web de la ville ici)

Eunice est une petite ville très représentative de ce que l’on appelle la « Prairie Cajun » : au 18ème siècle, cette partie de la Louisiane était en effet une gigantesque prairie de hautes herbes. Peuplée peu à peu par les Acadiens en provenance du Canada pendant le Grand Dérangement, puis par les fermiers de l’Ouest américain avec l’arrivée du chemin de fer à la fin du 19ème siècle, cette région n’avait plus rien d’une prairie en 1920. Eunice Louisiane Prairie Cajun 3 Hormis ses mignons petits musées, Eunice est très paisible, et la vie locale est rythmée par des événements sympathiques, comme le championnat de l’étouffée d’écrevisse au printemps, le Mardi Gras ou les shows du samedi soir au (très joli) Liberty Theater (1924) (horaires des shows du Liberty Theater ici). Eunice Louisiane Prairie Cajun 4Carnet de voyage en Louisiane - Louisiana Travel Diary - So many Paris 3 A voir aussi : le siège de la petite radio KBON 101.1 FM Louisiana Proud Radio (site web ici), au 109 S 2nd Street : à travers la vitrine, on peut regarder les animateurs faire leur show en direct, au milieu de reliques d’une autre époque, et entendre des bribes de son local : musique Cajun, Swamp Pop, Zydeco, Classic Country. Notre autoradio est resté branché sur KBON pour une bonne partie du voyage ! Eunice Louisiane Prairie Cajun 1 Crowley, « rice and easy » (site web de la ville ici).

Ici c’est l’occasion de faire d’une pierre trois coups, puisqu’il est possible de visiter gratuitement une ancienne usine Ford, qui fait office de mairie, mais aussi de petit musée local, avec  beaucoup d’infos sur la culture du riz en Louisiane, et une belle salle consacrée à la musique à l’étage, où l’on peut écouter ce qui se jouait dans les « fais-dodo » (les bals cajuns, où la musique allait bon train). On peut aussi y admirer trois Fords d’époque. Crowley Louisiana Rice and Easy 1 Saint Martinville, la francophilie par excellence (site web de la ville ici).

Saint Martinville, sur les rives du bayou Teche, a un charme tout particulier, et est connue pour sa francophilie ! J’ai aimé sa jolie place centrale proprette et ses vérandas de bois pimpantes, arborant fauteuils à bascule et ventilateurs au plafond, comme il se doit en Louisiane. Saint Martinville Louisiane 1Saint Martinville Louisiane 2 Saint Martinville Louisiane 3 Une des attractions locales est l’Evangeline Oak, un gigantesque chêne, le deuxième plus vieux des Etats-Unis, dont les branches rappellent à tous la légende de Gabriel et Evangeline, séparés par les Anglais qui chassèrent les Acadiens de la Nouvelle-Ecosse. Saint Martinville Louisiane 6 Houma, la porte d’entrée vers le pays des bayous

J’ai eu un vrai coup de coeur pour la ville de Houma, qui hormis sa position stratégique pour parcourir les bayous (Bayou Terrebonne, Grand Caillou et Petit Caillou) en long, en large et en travers, présente aussi un centre ville très attachant. Pour visiter, je recommande de se procurer le petit plan « Houma, Historic Downtown Walking Tour » dans un office du tourisme sur place (il est gratuit, unique en son genre, et il regorge de détails sur les attractions de la ville) : Carnet de voyage en Louisiane - Louisiana Travel Diary - So many Paris 6 Quelques immanquables: Une glace Oil Spill (les cajuns ont le sens de l’humour) au charmant Scarlett Scoop Ice Cream Parlour. Houma Louisiane 3 Houma Louisiane 4 Un verre ou deux au Jolly Inn Cajun Café (site web ici), qui est juste par-fait avec sa veranda old school, sa faune haute en couleur, et ses bières Dixie ! Houma Louisiane 7Houma Louisiane 8Houma Louisiane 2 Une visite du centre ville assez marqué par les années 20. Houma Louisiane 5Houma Louisiane 6 Une grand assiette d’écrevisses, d’huîtres frites, et des bols de gumbo au Nancy Seafood Shack (site web ici)… Nancy Seafood Shack Houma Louisiana 2Nancy Seafood Shack Houma Louisiana 1 ou au Big Al’s qui accueille de grandes tablées dans une ambiance façon « cabane de pêche » (site web ici). Houma Big Als Louisiane 1 Une adresse pour dormir : le Julia’s Cajun Country B&B (site web ici). C’est un peu le B&B le plus fleuri de Louisiane, dans le jardin et sur le papier peint. Julia nous a fait de bons petits plats tous les matins (muffins et confitures maison, pain perdu…) et son mari Enis nous a raconté son enfance dans une famille cajun (en cajun dans le texte). Beaucoup d’amour dans cette petite adresse ! Houma Louisiane 1Houma Louisiana1 Enfin, depuis Houma, il est très facile de trouver un organisme pour faire un petit tour de bateau sur les bayous, et observer les alligators…Quand on arrive à les voir. Je me suis fait avoir à chaque fois, ne repérant les reptiles que quand j’avais quasiment le nez dessus. Houma Bayou Louisiane 4Houma Bayou Louisiane 1 Chauvin, Cocodrie, Grand Caillou, le charme des embruns

Près de la côte, terre et mer  se confondent, et les maisons sur pilotis sont légion. J’ai adoré les photographier et noter leurs petits noms : Camp Honey Do, Cocodrie Chère Bête, Elsewheres… Cocodrie Louisiane 3Cocodrie Louisiane 4 L’air sent bon les embruns à Cocodrie, et rien de mieux que de grimper au dernier étage du Marine Consortium pour avoir une vue imprenable sur les environs, et observer cette côte étrange où terre et mer se mélangent. Sur une carte, ça donne ça :

Picture 2Cocodrie Louisiane 1 Très charmante, l’épicerie-station service Lapeyrouse Grocery store (page Facebook non officielle ici), vaut à elle seule le détour (rien ne semble avoir changé depuis 100 ans dans cette boutique) et j’aurais aimé la prendre en photo sous toutes les coutures  ! Cecil Lapeyrouse Grocery Louisiane 2Cecil Lapeyrouse Grocery Louisiane 1 Thibodaux, le voyage dans le temps (site web de la ville ici)

J’ai quitté la côte à regret, pour mettre le cap vers Thibodaux. Thibodiaux Louisiana 1Thibodiaux Louisiana2 Si c’est aujourd’hui une ville universitaire animée (surtout le week end), Thibodaux abritait autrefois une plantation de cannes à sucre et et une usine, dont le village ouvrier, Laurel Valley Village, se visite encore. Laurel Valley Store Louisiana4 Ici il faut faire un petit tour au Laurel Valley Store (page Facebook ici), à la fois épicerie chargée d’histoire et musée agricole. Laurel Valley Store Louisiana2 J’y ai acheté un gros bocal de miel local, quelques cartes postales vintage, et j’ai beaucoup discuté avec le vieux monsieur derrière le comptoir. Après m’avoir présenté son chat, Miss Kitty, qui baillait sur le comptoir, il m’a fait part de son programme du week end : un concert de musique cajun à l’université ! Laurel Valley Store Louisiana3Laurel Valley Store Louisiana1 Vacherie et les plantations  Après une solide assiette d’écrevisses à Vacherie, direction les plantations. Vacherie Louisiana1 Il est possible de visiter plusieurs anciennes plantations en Louisiane, et la plus connue d’entre elles est la Oak Alley Plantation (site web ici). Oak Alley Plantation Louisiana1 C’est néanmoins vers la Laura Plantation (site web ici) que mon choix s’est porté pour la visite guidée, pour beaucoup de raisons différentes : c’est une visite où le sort des esclaves est abordé à de nombreuses reprises, c’est une des rares plantations de style créole, et j’avais également entendu dire que les visites guidées étaient excellentes. En effet c’était très très intéressant, et j’ai appris des milliers de choses pendant cette visite, que je recommande chaudement. Laura Plantation Louisiana1Laura Plantation Louisiana2Laura Plantation Louisiana3 New Orleans : « laisser les bons temps rouler »  

New Orleans était la dernière étape de ce périple en Louisiane ! Ville un peu folle, ville qui ne dort jamais, ville où l’on « laisse les bons temps rouler », New Orleans est attachante, mais pas forcément là où on l’attend… New Orleans Marigny District Louisiana1 Le Vieux Carré, quartier histsorique de New Orleans demeure très touristique et parfois peu authentique. J’ai aimé y observer les jeux de lumière entre les balcons de fer forgé, lorsque le soleil descend sur la ville. Le vieux carre New Orleans 1Le vieux carre New Orleans 2 J’ai aimé boire un Hurricane Cocktail au bar du Palm Court Jazz Café, un bon club de jazz (site web ici). Palm Court Jazz Café New Orleans 1 J’ai aimé découvrir le muffuletta, et le po-boy, les deux sandwichs emblématiques de la ville. Le muffuletta, qui vient d’Italie et regorge de charcuterie, de capres et d’olives s’achète à la Central Grocery (depuis 100 ans). Muffuleta New Orleans 2Muffuleta New Orleans 1 Le po-boy, le sandwich du pauvre (« poor boy », est quant à lui garni de crevettes ou d’huîtres et s’achète un peu partout (j’ai testé le très « 50s » Johnny’s Po-Boy). Johnny's Po Boy New Orleans 2 Il n’y a pas à hésiter : ces deux encas se savourent à emporter, sur les rives du Mississipi, en regardant passer les bateaux à roues. Johnny's Po Boy New Orleans 3Carnet de voyage en Louisiane - Louisiana Travel Diary - So many Paris 5 Pour rapporter des souvenirs, j’ai trouvé mon bonheur à la librairie-boutique The Kitchen Witch (site web ici), temple de la littérature culinaire. Ici il est possible d’acheter des mélanges maison d’épices cajuns (parfaits pour réaliser cette recette). The Kitchen Witch New Orleans 1 Dans une librairie de seconde main, j’ai aussi trouvé un exemplaire de mon livre adoré Les Divins Secrets des Petites Ya-Ya, dont l’action se situe en Louisiane et que j’ai pris grand plaisir à relire sur place.

The divines secrets of the yaya sisterhood book cover 1

Une fois le Vieux Carré visité dans tous les sens et à toutes les heures, j’ai bien dû reconnaître que mon coeur allait à 100% à son voisin le Marigny Discrict, avec ses ruelles de maisons créoles colorées, ses bars bien remplis mais beaucoup moins touristiques, ses petits marchés de créateurs locaux. New Orleans Marigny District Louisiana5New Orleans Marigny District Louisiana3New Orleans Marigny District Louisiana2 Je recommande pour dormir Chez Palmiers B&B, joli B&B au cœur du Marigny District, bien plus abordable que la plupart des B&B hors de prix de New Orleans et très bien tenu, par un couple adorable (site web ici). Chez Palmiers B&B New Orleans 1 J’espère que ce post vous aura fait voyager et donné envie de découvrir ce très bel état qu’est la Louisiane ! J’en suis partie par le train, direction Memphis, avec déjà la furieuse envie d’y revenir… Carnet de voyage en Louisiane - Louisiana Travel Diary - So many Paris 2 Cl. 

6 commentaires

  1. Oh la la, comme ça me rappelle des souvenirs ! J’avais également jeté mon dévolu sur le B&B de Julia et Enis à Houma :) et la Nouvelle-Orléans est devenue une de mes villes de coeur. Je suis d’accord avec toi, il faut sortir du Vieux Carré pour se balader ailleurs. Marigny regorge de bons endroits, et la musique y a la part belle !

    J'aime

Laissez nous un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s