Goûter de kürtóskalács hongrois chez Alma Chimney Cake

Connaissez-vous les kürtóskalács ? A Budapest, c’est un classique de la streetfood : on trouve des vendeurs ambulants de kürtóskalács sur les places ou au coin des rues, comme on trouve des marchands de churros en Espagne.

Les kürtóskalács, aussi appelé chimney cakes dans d’autres régions de l’Europe de l’Est, sont originaires de Transilvanie. C’est une pâte de brioche, entourant une sorte de rouleau à pâtisserie, roulée dans un peu de sucre et de cannelle, et cuite à la broche. Résultat : une brioche fumante, à la fois caramélisée et moelleuse, dont on détache avec les doigts des morceaux tous chauds…

Alma Chimney cake - 2

Alma Chimney cake - 5

Alexandre et Norma (Al & Ma !) sont aux manettes d’Alma Chimney Cake Factory, premier magasin de kürtóskalács à Paris. Ils sont tombés sous le charme de cette pâtisserie hongroise lors de plusieurs voyages en Europe de l’Est. Dans leurs bagages, ils ont rapporté la recette, et tout le matériel pour en préparer sur un coin de trottoir parisien.

Alma Chimney cake - 6

Alma Chimney cake - 1

Dans ce micro-restaurant, les broches tournent toute la journée pour produire à la minute des kürtóskalács sur mesure. Car chez Alma, on a le choix entre tout plein de garnitures pour personnaliser son kürtóskalács. Noix, praliné, cacao, M&M’s, amandes… et même des garnitures salées en exclusivité (figues-chèvre, olives-comté, roquefort-tomates-noix), parfaites pour l’heure du déjeuner !

Alma Chimney cake - 4

Bref, petit coup de cœur pour Alma Chimney Cake Factory, qui nous a fait retrouver un peu de Hongrie à Paris.

Co.

Pratique

Alma Chimney Cake Factory
59 boulevard Beaumarchais, 75003 Paris
Métro (8) Chemin Vert

Ouvert du mardi au dimanche, 11h-18h
09 66 84 57 34
Page Facebook ici

Comptez 4€ pour un chimney cake sucré, 6€ pour un salé (avec salade), plusieurs formules.

4 commentaires

  1. J’avais testé cette adresse il y a un an pour leur ouverture et je vois que les recettes sont les mêmes. J’espère que c’est un signe de succès! J’avais prix la même version au roquefort.
    Étonnamment, leur Kurtos est une pâte à pain, plus intéressante en sucré, surtout si on ne prend pas les toppings chimiques et sucrés

    J'aime

  2. Ah oui 4 euros, c’est pas le même prix qu’à Budapest. C’est dommage d’importer quelque chose et de le faire payer à la parisienne parce qu’on est à Paris. Je comprends bien qu’il y ait le coût des machines et le savoir faire, etc; mais tout de même.
    J’ai adoré en manger à Budapest en tout cas, ceux de Prague garnis de chocolat ne m’ont pas vraiment plu, ca m’a pesé sur l’estomac toute la journée.

    J'aime

Laissez nous un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s