Carnet de voyage : Chicago côté chino-latino

Fin mars 2015, arrivant du Michigan pour l’une et du Tennessee pour l’autre, on  s’est retrouvées pour 2 jours à Chicago, Illinois. Deux jours c’est court pour visiter cette ville aux mille facettes. On a arpenté le Loop dans tous les sens, on s’est émerveillées devant l’architecture, on a été scotchées par les œuvres d’art monumentales qui ornent les rues, on a fait des tours de L…

Toutes ces choses incontournables, vous les trouverez sans soucis dans les guides. Mais on aussi beaucoup aimé le Chicago cosmopolite du South Side et du Lower West Side. C’est donc à la découverte d’un Chicago aux influences chinoises et latino qu’on a choisi de vous emmener pour ce carnet de voyage ! Une balade à pieds qui nous a pris une journée, de Chinatown au Meatpacking District, en passant par Pilsen et le Chicago Art District.

chicagoPour ce carnet de voyage, nous nous sommes associées à Photobox pour transformer nos photos préférées en tirages Rétro : on charge, on recadre, on clique, et on reçoit ses photos dans une chouette petite boîte. On aime beaucoup le format et le rendu façon Pola. Pour gagner vous aussi des tirages Rétro Photobox, rendez-vous en bas de l’article !
Carnet de voyage Chicago 2 - 1
Carnet de voyage Chicago 2 - 3

Chicago, inside the Loop

On vous souffle quand même deux petites idées à faire tant que vous êtes dans le Loop ! D’abord, une bonne façon d’avoir un aperçu de Chicago : faire un tour complet de L. Ce vieux métro crissant qui circule sur des rails surélevés est l’un des emblèmes de Chicago. A quelques mètres au-dessus du sol, on passe à hauteur des premiers étages des gratte-ciel et on découvre mille petits détails architecturaux. Il vous suffit pour ça d’embarquer à bord de la ligne rose, mauve, orange ou marron (en veillant à être au début de la « boucle » de la ligne en question).
Carnet de voyage Chicago 3 - 7
Difficile aussi de partir de Chicago sans avoir mangé au moins un hot-dog. Et attention, les hot-dogs de Chicago ont leur style bien à eux ! Surtout pas de ketchup ! Par contre la saucisse est accompagnée de tomates, de pickles, de petits morceaux d’oignons et de moutarde. Pour faire cette recette chez vous – et découvrir au passage les recettes de hot-dogs typiques de chaque région des États-Unis – c’est par ici.
Carnet de voyage Chicago 3 - 2
On en a mangé un sympa chez Harry’s Sandwich Shop, qui se trouve dans la galerie du vénérable Monadnock Building. Dans ce gratte-ciel de la fin du 19ème siècle on est un peu hors du temps. Le sol en mosaïques, la cage d’escalier en fer forgé, les vitrines des échoppes… On y trouve même un authentique chapelier !
Carnet de voyage Chicago - 1 (1)

Balade en water taxi jusqu’à Chinatown

Dès que le soleil pointe le bout de ses rayons derrières les gratte-ciels, le water taxi est l’une des meilleures façon de se promener dans Chicago.
Carnet de voyage Chicago 3 - 1
On oublie souvent que cette cité de métal, de pierre et de verre est aussi une cité aquatique. Posée au bord du majestueux Lake Michigan, Chicago est traversée par la Chicago River. Les water taxis jaunes et noirs sillonnent ses eaux et vous emportent pour quelques dollars jusqu’à Chinatown !

En route, on en prend plein les mirettes. Les tours de Marina City, les ponts métalliques, les barges, les murs imposants de la Public Opera House qui plongent dans la rivière…
Carnet de voyage Chicago - 1 (2)
Carnet de voyage Chicago - 1
Pratique : site internet des water taxis ici. De North Michigan Avenue à Chinatown, comptez 6$. Vérifier les horaires, surtout l’hiver où toutes les stations ne sont pas desservies.

Chinatown à Chicago, le Far East dans le Midwest

Carnet de voyage Chicago 3 - 3
Le Chinatown de Chicago, dans le South Side, est un monde à part. D’ici, la fameuse skyline de la Windy City parait lointaine. Et dès qu’on franchit la grande porte aux montants de bois rouge et aux tuiles vertes vernissées, c’est sûr, on est en Chine !
Carnet de voyage Chicago - 2
Carnet de voyage Chicago 3 - 4
La rue principale de Chinatown est South Wentworth Street. Les panneaux sont couverts d’idéogrammes et les immeubles prennent des airs de pagodes. Même les lampadaires sont décorés de petits dragons dorés et rugissants ! Les premiers immigrants chinois s’installent à Chicago dans les années 1870. Le quartiers est désormais une vraie petite ville, avec son temple, son hôtel de ville, ses épiceries, ses restaurants… On y a acheté de jolies paires de baguettes !

Au nord de Chinatown, une petite oasis de verdure a poussé le long de la Chicago River. Le Ping Tom Memorial Park (1700 S Wentworth Ave) est une pause agréable et résume assez bien l’histoire industrielle et cosmopolite de ce coin de la ville : d’un côté une pagode en bois avec des toits pentus et des bosquets de bambous ; de l’autre le Canal Street Bridge, un surprenante pont-levant métallique construit pour la Pennsylvania Railroad en 1913.
Carnet de voyage Chicago - 3
Carnet de voyage Chicago - 4
Pratique : pour accéder à Chinatown depuis la ligne L, empruntez la ligne rouge jusqu’à Cermak-Chinatown.

Le Chicago Arts District, le coin des artistes

De Chinatown, on a piqué vers l’ouest, en traversant à pieds des zones semi-industrielles en friche, entre entrepôts de briques, vieilles usines, engins de chantier et ponts de quatre-voies enjambant les rues.
Carnet de voyage Chicago - 1 (4)
On atteint alors le Chicago Art District, un quartier en pleine mutation. Ce coin sud-est de Pilsen, fut d’abord peuplé d’immigrants d’Europe de l’Est. C’est d’ailleurs de la région de Plzen, en République Tchèque que le quartier de Pilsen tire son nom ! Après quelques décennies de déshérence les entrepôts ont été rénovés sous l’impulsion de la famille Podmajersky, de riches entrepreneurs d’origine slovaque.
Carnet de voyage Chicago 1 - 1
Carnet de voyage Chicago 1 - 2
Sur quelques blocks, les immeubles bas abritent maintenant des lofts, des résidences d’artistes, des galeries d’art… Le Chicago Art District accueille surtout les célèbres Second Fridays Gallery Nights : tous les 2èmes jeudis du mois, les galeries et les ateliers font portes ouvertes de 18h à 22h. Une chouette occasion de rencontrer des artistes et de se frotter aux dernières tendances de l’art contemporain.
Carnet de voyage Chicago 3 - 5
Pratique : Chicago Art District, South Halsted Street et 18th Streets. Information Center et cartes au 1821 S. Halsted St. Site internet ici.

Pilsen, le Chicago latino

En continuant vers l’ouest sur 18th Street, on s’enfonce dans le cœur du quartier de Pilsen, le barrio latino de Chicago. Fini la Chine, cette fois on est au Mexique !

Carnet de voyage Chicago 3 - 10

C’est dans les années 60 que Pilsen est peu à peu devenu le quartier mexicain de Chicago, autour du Musée National d’Art Mexicain. En plus des grandes fresques réalisées par des artistes (Salavdor Jimenz, Hector Duarte, Jeff Zimmerman), les habitants du quartier ont eux aussi contribué à transformer l’espace public en décorant les murs de peintures, tags et mosaïques. C’est ce qui fait tout le charme de Pilsen !

Carnet de voyage chicago - 1 (6)

Carnet de voyage chicago - 2 (1)

Pour manger un morceau, on vous recommande la taqueria Los Comales (1544 W. 18th Street). On y mange des tacos, burritos et quesadillas servis dans des petits paniers en plastique. Des gros bocaux de pickles de choux-fleur, de cornichons et de carotte sont posés sur les tables en bois. Et à l’intérieur, ça parle espagnol !

Carnet de voyage chicago - 1 (5)

A Pilsen, il faut flâner dans les rues, acheter un paquet de pop-corn à un vendeur ambulant, et être prêt à trouver des peintures murales colorées dans des endroits parfois inattendus, comme cette fresque représentant la Vierge et des habitants du quartier au dessus d’une laverie automatique !

Carnet de voyage chicago - 1 (7).jpg

La décoration du quartier se poursuit jusque dans le métro, sur les murs, les marches et les quais !

Carnet de voyage Chicago 3 - 6

Pratique : Pour se rendre à Pilsen, prendre la ligne rose jusqu’à la station 18th Street.

Meatpacking District, au cœur des entrepôts

Notre périple à travers le Chicago cosmopolite s’est achevé à Meatpacking District, dans le West Loop. En prenant la ligne rose on arrive jusqu’à Morgan, on a une belle vue sur les gratte-ciel de Chicago qui s’approchent peu à peu. Ce quartier fut pendant longtemps celui des abattoirs. Il suffit de lire The Jungle, d’Upton Sinclair pour être replongé dans un passé sinistre et pas si lointain où les immigrés d’Europe de l’Est y étaient exploités à la chaîne.

Carnet de voyage chicago2 - 1

Carnet de voyage chicago2 - 2

Aujourd’hui on y trouve toujours des entrepôts en briques, des camions et des devantures estampillées « meat« , des bouchers qui vendent leur marchandise en gros. L’un de ces bouchers, Publicain Quality Meats s’est diversifié et à ouvert un magasin – café – restaurant – traiteur très chouette. On y a mangé des sandwichs absolument délicieux !

Carnet de voyage Chicago 3 - 8

Pratique : Meatpacking District, station Morgan sur la ligne rose du L. Publican Quality Meats, 825 W. Fulton Market Street.

Ici s’achève notre promenade autour du monde à Chicago ! Sachez qu’il existe aussi un petit quartier Suédois, Andersonville, tout au Nord de la ville. On y mange des bons roulés à la cannelle et on peut y visiter un musée Suédo-Américain. Et comme souvent dans les villes américaines, Chicago a son Little Italy… D’autres voyages en perspective !

*** Concours Photobox ****

Mise à jour 37/06/2016 : merci à tous pour vos commentaires ! Les gagnantes du concours So many Paris x Photobox sont Bélinda, Lola et Alexane. Bravo !

Pour gagner 12 tirages Rétro premium Photobox de vos photos préférées, laissez-nous un commentaire en bas de cet article sur le thème de Chicago, avant le dimanche 26 juin 2016, 23h59. Les 3 gagnants seront tirés au sort parmi les participants.

Carnet de voyage Chicago 2 - 2

Good luck !

Co. & Cl.

 

18 commentaires

  1. Votre voyage avait l’air extraordinaire !! Pour ma part, mon plus beau voyage (jusqu’à maintenant) a été celui que j’ai fait l’année dernière avec une de mes meilleures amies : trois jours à arpenter Berlin en long et en large, visitant tous les musées et dégustant les spécialités ;) Je viens de regarder mes photos sur mon ordi, et j’adorerais en avoir une partie en tirage retro premium ^^

    Donc merci pour le concours,
    Et encore bravo pour le blog !

    J'aime

  2. Chicago..je n’y suis jamais allée‚ mais le coin des artistes‚ les restaurants‚ la culture et de nouvelles découvertes‚ ça fait rêver quand même! Voyager..l’une des plus belles choses au monde!
    Je croise les doigts‚ j’aime beaucoup les rétro prémium! 🍀

    J'aime

  3. Chicago …. Hot dog, Pizza, Street Art, le L train …. rien que de regarder votre article et toutes ces photos , j’ai des étoiles dans les yeux, des couleurs dans la tête et l’eau a la bouche….. Ces polas mettent vraiment bien en valeurs vos photos, votre voyage et votre article…. Love it and WANT IT

    J'aime

  4. De vraies globe-trotteuses ces parisiennes! Elles arrivent à nous faire voyager avec leur récit souvent empreint de poésie! Et de bons plans! Mmmh j’ai comme une envie d’aller explorer Chicago sous un regard différent…merci les filles!

    J'aime

  5. Jamais je n’oublierai Chicago où j’ai passé une année exceptionnelle. Le lac immense comme la mer d’un côté, les buildings à tourner la tête de l’autre, des dizaines de miles à parcourir de long en large à pied, à vélo, en bus ou en métro; une ville à l’horizon infini, plate comme un pancake mais où chaque quartier forme un village. En les arpentant, c’est aussi un tour du monde que l’on se surprend à faire : Pilsen, bien sûr, et ses murals pimpants et ses taquerias populaires, mais aussi Devon avenue et ses boutiques de saris et sa multitude de restaurants indiens, Andersonville et ses fanions suédois et ses restaurants qui sentent bon la cannelle, Ukrainian Village et son étonnant musée d’art contemporain… Chicago, terre de contrastes où le communautarisme se conjugue à une très forte ségrégation, un tissu social miné par d’extrêmes ruptures et disparités tandis que la Trump tower impose sur le centre-ville rêves et folies capitalistes. Chicago, laboratoire d’expériences politiques, sociales. Chicago, terre de défis.

    J'aime

  6. Chicago… J’ai vécu un an à Montréal, j’aurais vraiment dû en profiter pour aller y faire un tour ! Vos photos font tellement envie. Bon, à la place je suis allée en Californie, ce qui n’était pas mal non plus :) et j’ai ramené dans mes valises plein de photos qui n’attendent que d’être accrochées… Merci pour ce beau concours !

    J'aime

  7. Comme pour New-York ou la Californie, ce sont les films et les séries télé qui m’ont donné envie de découvrir Chicago : Demain à la une, Urgences, the Good Wife… Les Incorruptibles, Scarface, Inside Llewin Davis… Je rêve de gratte-ciel et de speakeasies et qui sait… je croiserai peut-être le fantôme d’Eliot Ness à Union Station ou le Dr Ross au détour d’une balade au bord du lac Michigan ;-)

    J'aime

  8. Comme ça donne envie d’y partir ! Je n’aurai pas mis Los Angeles dans le top des villes américaines qui me font envie mais cet article m’a fait changer d’avis. Malheureusement il faut faire des choix. Quoiqu’il en soit merci de nous faire voyager par procuration ! Les photos en format Polaroïd ça rend vraiment bien !!

    J'aime

  9. Chicago?…. La prohibition, les années folles, les gratte-ciels, … les Bulls aussi!
    Votre voyage en pola donne envie en tout cas d’en découvrir plus!
    Merci pour le concours :)

    J'aime

Laissez nous un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s