Yikou, quand la Chine rencontre la France

Yikou, c’est une vraie découverte. D’abord parce qu’il faut tomber dessus. Dans la calme rue de l’Aqueduc, à deux pas de Stalingrad, ce restaurant à la déco moderne détonne dans un quartier résidentiel. Ensuite, parce qu’on y mange une cuisine chinoise résolument contemporaine, qui sublime avec amour les produits du terroir français.

Yikou - 12

Yikou - 2

Yikou, c’est avant tout un mariage harmonieux entre la tradition cantonaise et des produits sélectionnés dans l’Hexagone, le tout réuni dans un dim sum, les fameuses bouchées vapeurs du sud-est de la Chine. Cette idée est née de la rencontre entre Pierre et Chen, un Français passionné par la Chine, et un Chinois fasciné par la France.

Touche d’originalité, ici les paniers vapeur sont carrés. Ils arrivent tous fumants sur un grand plateau et s’empile ensuite devant vous, à portée de baguettes, prêts à vous livrer leur trésors de dim sum.

Yikou - 3Yikou - 4

Dans leur Dim Sum Lab, Pierre, Chen et le chef Li Chi laissent libre cours à leur imagination et travaillent leurs recettes jusqu’au résultat parfait : les délicates ravioles à la brousse des Alpes et yuzu (le naï naï alpin), les ravioles fondantes au chou rouge et feuilles de tofu (les susus champêtres), les délicieux baobao truffés à la châtaigne d’eau et au poulet fermier…

Yikou - 7Yikou - 8

L’un de nos coups de cœur chez Yikou va aux dentelles taïtaï, particulièrement originales : une chapelure croustillante d’une rare finesse, une purée de taro fondante, et un cœur au poulet fermier. A tremper dans la sauce piquante maison qui vaut elle-même le détour (Constance était tellement fan qu’elle est repartie avec un pot…) !

Yikou - 9

Pour accompagner les dim sum et autres bouchées franco-chinoises, Yikou propose deux options originales : un riz sucré-salé à l’ananas et surtout des « frites de riz » qui sont un vrai coup de génie ! Essayez d’imaginer un marshmallow salé, croustillant à l’extérieur et moelleux à l’intérieur…

Yikou - 5Yikou - 6

Pierre et Chen ont poussé la fusion franco-chinoise de Yikou jusqu’au dessert. On rêve encore du chocochinois, un fondant au chocolat revisité qui mêle chocolat du Sichuan, cœur au caramel soja salé, accompagné d’une glace au thé vert et riz soufflé.

Yikou - 11

L’originalité dans l’assiette se retrouve aussi sur les murs et dans la déco de Yikou. Tables et comptoirs en marbre tacheté de couleurs, fauteuils en osier tressé, plafonds à miroirs sans fin, et surtout cette impressionnante fresque signée Mateus Bailon, un artiste brésilien qui est venu poser quelques temps ses pinceaux à Paris.

Yikou - 10Yikou - 1

Pari plus que réussi pour cette franco-chinoiserie osée. On souhaite longue vie à Yikou et à ce mariage entre le terroir et l’exotisme !

Co. & Cl.

Pratique

Yikou
49 rue de l’Aqueduc, 75010 Paris
Métro (7, 7b) Louis Blanc ou (2, 5, 7) Stalingrad

Ouvert du mardi au dimanche, 12h-15h et 19h- 23h. Fermé le lundi
09 83 76 44 64/ contact@yikou.fr
Site internet ici, page Facebook ici, Instagram ici

Comptez 20€-25€ pour un menu de 9 ou 12 pièces, à la carte 6€-7€ pour 3 pièces de dim sum, et 6€-9€ pour un dessert.

Un commentaire

Laissez nous un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s