Les pâtisseries orientales du boulevard Belleville à l’heure du ramadan

Il y a ces quelques pâtisseries orientales, le long de la rive Sud du boulevard de Belleville. Coincées entre des épiceries où l’on trouve de tout et de rien, des bazars, des PMUs un peu dans leur jus, des agences de voyage, des kebabs, et puis des commerces qui ont mis a clé sous la porte.

Pour peu que l’on délaisse le terre-plein central du boulevard pour cet étroit trottoir flanqué d’une piste cyclable sur laquelle les stationnements sont intempestifs, on peut voir, derrière quelques vitrines, des pyramides étincelantes de délices maghrébins.

Mais en période de ramadan, c’est une autre histoire ! Le même trottoir est envahi de stands et de tables à tréteaux, où sont exposés à peu près devant tous les commerces, sur de grands morceaux de toile cirée, des monceaux de douceurs au miel, aux noix, aux amandes effilées, aux noisettes concassées, aux pistaches broyées.

Sur ce petit bout de trottoir réduit à son minimum, ça bouchonne, ça négocie, ça discute fleur d’oranger, eau de rose et fruits confits, ça s’échange des recettes de citronnade.

On trouve des plateaux remplis de cornes de gazelle, de bjawia fekia, de kalb el louz, de baklawa, de samsa, de makroud…J’en ai appris, des noms de pâtisseries cette semaine !! Il faut dire que nous avons des lecteurs formidables, qui nous ont soufflé tous ces noms sur notre compte Instagram au fur et à mesure que nous publiions les photos.

Les abeilles bourdonnent autour des grands plats de fer blanc dégoulinants de miel.

Et les boîtes de dattes grandes ouvertes rappellent que la rupture du jeûne n’est plus que dans quelques heures…

Dimanche dernier, quand la chaleur écrasante s’est abattue sur Paris, je suis allée me promener entre les stations Belleville et Couronne. J’ai adoré observer tous ces petits préparatifs qui accompagnent la course du soleil vers son coucher, demander si je pouvait prendre des photos (et toujours le « Oui oui bien sûr » avec un grand sourire) et voyager l’espace d’un après-midi, très très loin de Paris.

Allez-y ! Ce ne sont pas les pâtisseries orientales les plus raffinées de Paris, mais elles ont l’authenticité de la cuisine familiale et le bénéfice de venir tordre le cou à bon nombre d’idées reçues sur le quartier.

Cl. 

Pratique

Pas vraiment d’adresse à recommander, seulement une balade au hasard des étals, entre les métros Belleville et Couronne. Avec un petit creux à l’heure du goûter c’est encore mieux !

4 commentaires

  1. Je tombe avec grand plaisir et un certain ravissement sur ce billet et ces superbes photos évocatrices, car un ami m’a justement parlé de cet incroyable patchwork de pâtisseries jeudi dernier, en me vantant la balade pour admirer et voyager sur ce simple trottoir ! Merci pour le partage :)

    J'aime

  2. Et descendre aussi rue du faubourg du temple, toujours à partir de la place de belleville pour continuer le voyage, il y a plein de beaux étals de pâtisseries orientales au milieu des épiceries exotiques !!!

    J'aime

Laissez nous un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s