Filomena, un amour de restaurant sarde

Quand on s’occupe d’un blog sur le tour du monde à Paris, on s’attend à être surprise, séduite et parfois déroutée par la découverte d’un restaurant, d’une gastronomie. Et parfois, c’est le coup de foudre. Et ça on ne s’y attend jamais ! Un coup de foudre, c’est bien ce qui décrit le mieux ma rencontre avec Filomena, un trésor de resto sarde le long du marché Saint-Germain.

Filomena - 2

Filomena - 3

Filomena, c’est la grand-mère de Valentina Russino, propriétaire des lieux. Outre sa tête de lit – reconvertie en dossier de banquette – elle lui a légué l’amour de Sardaigne, et une recette de sauce tomate à se damner dont le secret est jalousement gardé.

Filomena - 13Filomena - 4

Cette sauce tomate, c’est la première rencontre qu’on fait avec le goût de la Sardaigne. Une toute petite cassolette est servie en amuse-bouche. On y trempe un morceau de pain grillé, ou mieux, des morceaux croustillants de carasau, pain sarde fin et croquant. J’avoue qu’à ce moment j’ai presque regretté de ne pas avoir « seulement » commandé des pâtes à la sauce tomate pour prolonger le plaisir…

Filomena - 7Filomena - 8

Mais ça serait passer à côté de la richesse de la cuisine Sarde, souvent éclipsé par sa grande sœur italienne ! Le midi, Filomena propose un menu avec au choix une poignée d’entrées, de plats et de desserts. Le soir, la carte se compose d’antipasti, primi e secondi piatti (les raviolis farcis à la ricotta au ghisadu d’agneau, sont un régal !). Et le samedi soir, place aux cichetti, un menu en petites portions à partager avec l’ensemble de la tablée. Le tout à base de produits frais, sélectionnés chez des petits producteurs sardes et italiens.

Filomena - 6Filomena - 5

Ce jour-là chez Filomena, se succèdent sur la table une charmante burrata fumée sur un lit de purée de carottes, et une belle assiette de fregola – des pâtes sardes en formes de petites billes – à la fois rafraîchissante grâce à la pointe de citron vert, pleine de saveurs grâce aux petits légumes croquants, et gourmande grâce au pecorino fondu…

Filomena - 9Filomena - 11

Je goûte aussi à un cabillaud grillé accompagné d’une purée de lentilles, et de jolies lamelles de gingembre confit qui donnent une toute autre dimension à ce plat savoureux. En dessert, c’est millefeuille aérien, qui marie une ricotta au chocolat blanc, et des lamelles croustillantes d’une finesse presque transparente. C’est peut-être un peu ça la devise de Filomena : nous surprendre sans cesse par la modernité des plats et ingrédients traditionnels de la cuisine sarde !

Filomena - 10Filomena - 12

Pour ne rien gâcher, la décoration de Filomena évoque la douceur d’une maison familiale : un camaïeu de bleus, des assiettes et une vaisselles chinées, des carreaux de faïence… on s’y s’en bien et c’est aussi dû au sourire de Valentina, toujours prête à partager sa passion pour la Sardaigne !

Filomena - 14

Filomena - 15

Une bien belle adresse, où j’ai hâte de retourner pour découvrir d’autres trésors de la cuisine sarde !

Co.

Pratique

Filomena
9 rue de Lobineau, 75006 Paris
Métro (10) Mabillon

Ouvert du mardi au samedi 12h-15h et 19h-23h.
01 43 26 71 95 / contact@filomena.fr
Site internet ici

Le midi, menus à 19,50€ et à 23€. Le soir, comptez 13€ pour une entrée, 23€ pour un plat. Le samedi soir, menu cichetti à partir de 45€ par personne.

Un commentaire

Laissez nous un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s