Contact

Nous écrire
Une question, une remarque, une bonne adresse à partager ?
Laissez-nous un commentaire ou écrivez-nous sur somanyparis@gmail.com !

Nous suivre
So many Paris est aussi présent sur Twitter, Facebook, Pinterest, et Instagram.

Rester en contact
Pour recevoir nos derniers articles directement dans votre boîte mail, entrez votre adresse mail dans le formulaire en haut à droite de nos pages, dans la rubrique « Notre newsletter ».

8 commentaires

  1. Chères Clara et Constance
    J’ai lu un article dans Elle sur votre blog et sur le fait que vous aviez gagné le Golden Blog – Félicitations!
    Je vous écris pour savoir si l’éducation Bilingue Montessori pour les enfants de 2 à 9 ans vous intéresse aussi, ou si votre intérêt est plutôt centré sur la nourriture et sorties, etc…
    Si oui, ma mère a fondé l’Ecole Bilingue Montessori de Paris il y a 42 ans maintenant et cela me ferait plaisir de vous la faire découvrir (www.montessori-paris.com)
    Maybe this is the wrong place for this type of thing, though ;) ? — Please let me know,
    All the best et merci pour votre considération
    Laurent Lavollay-Porter
    llavollay@aol.com

    J'aime

    • Bonjour Laurent, désolées pour notre réponse très, très tardive et merci beaucoup pour votre petit mot. Nous aimons beaucoup le concept des Ecole Montessori, mais nous ne consacrons pour l’instant pas d’articles à ce type de sujet. Par contre s’il y a des évènements organisés à l’Ecole Montessori de Paris cela peut nous intéresser ! Best, C&C

      J'aime

  2. Walking through Paris each morning I started to notice its obsession with food. Some cities have a profusion of banks or bookstores or some other businesses but Paris is into food.
    Every few blocks has the obligatory Lebanese grocery with its stalls of fresh fruit arrayed outside and a supermarket full of goods crammed into its narrow aisles. These places keep the city moving. They are open early if you need something on your way to school or work and close late to supply the last minute ingredients for a dinner. In a city that respects the sanctity of not working on Sundays (even if no one seems to darken the door of a church) they provide a saving meal when cupboards are bare and all the bistros are closed. Entrepreneurial work ethics keep these little places profitable even though the city is full of a bunch of competing grocery chains.
    Each time I wander down an unexplored street, I seem to find another Carrefour, Monoprix, Franprix or other major chain store. These stores all provide the basics and compete on price without offering anything exciting. There isn’t a reason to choose one store over another other than proximity and price. Hence, the profusion of supermarkets.
    The exciting places are all the independent specialists – boucheries, charcuteries, boulangeries, fromageries, pastiseries and epiceries. I know our neighborhood boulanger (baker), boucher (butcher) and fromager (cheese seller). I look in with a lot of interest and temptation at the pastiserie but don’t trust my willpower to actually step inside. These guys all let me stumble along in my poor French to make my purchases. My French vocabulary fails particularly in the cheese shop. How does one ask about the lopsided, brownish yellow lump emitting a particularly pungent aroma? How would I understand the answer? We limit our discussion of cheeses to ‘Good’ and ‘Tres forte’ (very strong). ‘Tres forte’ means that I will love it but Beatriz will want it exiled from the kitchen!
    Fruit and vegetable shopping is a special walk. Each neighborhood has its market on a particular morning. Most of the people are devoted to shopping at their local market. They enjoy bargaining with the stall holders and seeing their neighbors in the street market. I have been roaming to markets far and wide. Some are formal, permanent wrought iron and glass temples to food from the Gilded Age and others are iterant Africans with avocados and figs on a board at the Metro exit. One day I will write a letter only about markets but today I am actually focused on restaurants. (Yes, it’s taken me ¾ of a page to get to the point but I wanted to show how important food is the Parisians.)

    The restaurants caught my eye on my morning walks mainly because of their sheer numbers. The bistros were particularly tempting with their outside chairs and thick dark coffee calling me to sit and linger. Usually willpower pushes me on to continue exploring and drinking Paris’ sights. One morning, I noticed a Senegalese restaurant which made me wonder how it could compete. I shouldn’t have been too surprised because we had eaten delicious meals in several wonderful ethnic places – even a Tibetan place!
    Of course, we found El Rincon Paisa offering very authentic Colombian home comforts. We go there for delicious and nostalgic meals about once a week. I heard a rumor about El Bululu, a Venezuela arepera, which I looked for in Montmarte but didn’t find.
    Then I saw a bar offering Canadian food. I didn’t know that such a thing exists. Yes, the specialty is poutine which are French fries covered with melted cheese and gravy – a calorie filled meal to help heat you though a long, cold winter.
    I started noting the countries of restaurants that I saw each morning. Quickly my list grew and grew. Some of the countries were surprising because I didn’t know that they even had a national cuisine. For example there is a local Australian bar decorated with a crocodile chomping a rugby ball which offers a vast list of meat and fish over the Barbie.
    My list is up to 41 restaurants offering national cuisines and a Cuban bar plus four different varieties of Chinese and three fusion places. This represents over 20% of the 194 countries that are members of the UN!
    I have been told about another ten country cuisines but haven’t ventured into the neighborhoods or found the places – like the Venezuelan Bululu. Some students told me about a fondue restaurant but debated whether it was Swiss or Savoyard.
    Searching the internet found another 27 national restaurants before I ran out of energy on Jamaica. It seems that every immigrant community has set up a place where they can savor their home food.
    You really can explore the world by eating in Paris!

    J'aime

  3. Bonjour Clara et Constance,

    Je me permets de vous contacter afin de vous présenter le FICEP – Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris qui regroupe 53 centres et instituts culturels étrangers. Une association unique au monde ( Paris est la ville avec la plus grande concentration des centres et instituts culturels étrangers au monde!) qui organise quatre grands événements culturels au cours de l’année: Semaine des cultures étrangères, La Nuit de la littérature, le festival de jazz Jazzycolors et la Semaine des cinémas étrangers.
    Nous cherchons à promouvoir nos événements qui sont les vrais vecteurs de la coopération culturelle internationale et qui sont soutenus par plusieurs partenaires dont la Ville de Paris et le Ministère de la Culture et de la Communication.

    Le prochain événement que nous organisons est la 3e édition de la Semaine des cinémas étrangers – du 7 au 13 mars 2016.
    Le sport y est mis à l’honneur en lien avec l’Euro 2016 qui se tiendra en juin et juillet en France. C’est ainsi que nous convions le public à venir découvrir 19 films de 19 pays autour de fictions, documentaires, comédies ou drames, du 7 au 13 mars 2016 dans 7 centres culturels étrangers, au Carreau du Temple et au cinéma Les Trois Luxembourg.

    Le sport fait partie de nos vies, il transcende les frontières et peut parfois être porteur du changement dans les sociétés et les mœurs. La programmation des centres culturels étrangers saura vous faire voyager à la découverte d’histoires spectaculaires, intimes, collectives, personnelles ou encore touchantes et d’athlètes en quête du dépassement de soi.

    Cette troisième édition présentera de nombreux films inédits en France comme « Alcofootball » présenté par l’Ambassade de Lituanie, « Box » présenté par l’Institut roumain, « Keeper » présenté par le Centre Wallonie-Bruxelles en ouverture un Festival, « En deçà de la résurrection » présenté par le Centre Culturel Camoes, ou encore « Nous serons champions du monde » présenté par le Centre culturel de Serbie.

    La Semaine des cinémas étrangers est une véritable invitation à venir vivre le sport pendant toute une semaine, que l’on soit amateur, sportif et bien sûr cinéphile.

    Vous pouvez trouver toutes les informations sur notre site http://www.ficep.info ainsi que tout le matériel presse sur cette page http://www.ficep.info/#!presse/st7kz.

    En vous remerciant par avance, je reste à votre disposition pour toute autre information.

    Bien cordialement,

    Vladimir Marinković
    Coordination et communication
    Forum des Instituts Culturels Étrangers à Paris
    17, avenue d’Iéna
    75116 Paris
    Tél: + 33 1 42 84 14 34
    contact@ficep.info

    J'aime

  4. Bonjour Clara et Constance,

    Je suis un des lecteurs de votre blog depuis début 2016 et je ne pensais pas avoir l’opportunité de vous contacter un jour, aujourd’hui je suis chargé de communication pour la start-up Toot Sweet. Je ne sais pas si vous connaissez Toot Sweet. C’est une appli hyper pratique qui répond à la question on fait quoi là, maintenant, tout d’suite. L’appli propose chaque jour une sélection des meilleurs plans disponibles maintenant où dans les prochaines heures (Soirées, restos, bars, concerts, spectacles, expos, etc.).
    vous y retrouvez quotidiennement pleins d’entrées gratuites pour les meilleures soirées Parisiennes. Notre but étant de remettre la spontanéité au cœur du choix et l’immédiateté au centre de l’offre.

    Je suis persuadé que si le concept vous plaît, cela serait intéressant de le faire découvrir à votre communauté.

    N’hésitez pas à me contacter si le sujet vous intéresse !

    Bien à vous,

    Amaury Bodin
    Chargé de communication chez Toot Sweet
    06 75 67 29 48
    communication@tootsweet-app.com

    ps : Toutes mes félicitations pour votre Golden Blog ;)

    J'aime

Laissez nous un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s