L’histoire de la pagode chinoise du parc de Bagatelle

Connaissez-vous le parc de Bagatelle ? Situé aux confins du Bois de Boulogne, entre Neuilly-sur-Seine et Paris, ce beau jardin est souvent méconnu des Parisiens. Paisible et élégant, il mérite amplement la balade et rejoint aujourd’hui notre tour du monde à Paris. Pourquoi ? Parce qu’il offre de belles opportunités de dépaysement…

Tout d’abord, c’est un vrai moment d’évasion pour ceux qui aiment la botanique : araucaria du Chili, cèdre de Chypre, cèdre du Liban, sophora du Japon, platane d’Orient ! Quel plaisir de voyager parmi les arbres. Sans oublier l’exceptionnelle roseraie de Bagatelle, lieu d’un concours international depuis les années 1900 !

Le parc de Bagatelle, fantaisiste et surprenant, est le fruit d’un pari entre Marie-Antoinette (who else? ) et son beau-frère le Comte d’Artois, qui devient propriétaire du domaine en 1775. Au 19ème siècle, cette « bagatelle » au style anglo-chinois passera de main en main, au gré de l’histoire de France et sera finalement rachetée par la Ville de Paris en 1905. C’est le conservateur des Jardins de Paris Jean-Claude-Nicolas Forestier (le bien nommé !) qui donne au parc le visage qu’il a aujourd’hui.

Mais revenons au style « anglo-chinois », tout un programme : on y retrouve le romantisme sauvage des jardins anglais, en vogue à l’époque, et puis quelques touches exotiques, comme des cascades de rocaille, des miroirs d’eau, et puis ce que l’on appelle des fabriques de jardin. Les fabriques sont des constructions fantaisistes venant orner un jardin. La petite pagode chinoise, kiosque à six faces, vert céladon et or, dont je vais vous parler dans ce post en fait partie.

Son histoire est rocambolesque, et je me suis livrée à un petit jeu de piste pour retrouver toutes les informations. La pagode d’origine a fait partie de l’Exposition Universelle de Paris de 1867 : on dit même que sa construction a été inspirée par un petit pavillon qui ornait les jardins du Château de Romainville à la fin du 18ème siècle (visible ici). Puis, comme beaucoup d’autres pavillons des Expositions Universelles, elle a été vendue une fois l’événement terminé. C’est lord Seymour, marquis de Hertford, propriétaire de Bagatelle à ce moment-là, qui installe la pagode chinoise dans son parc. Mais ce n’est pas la fin de l’histoire !

Au moment du rachat du parc par la Ville de Paris, le pagodon sera vendu, et viendra apporter en 1906 une touche orientale au tout nouveau Water Garden de Lord Astor, dans son domaine de Cliveden, Buckinghamshire, en Angleterre.

Autumn arrives in the Water Garden at Cliveden, National Trust / Meghan Doran

Encore aujourd’hui, après une restauration pointue de sa peinture et de son dragon doré en 2011-2013, c’est l’un des joyaux du Cliveden Water Garden !

Mais alors…Oui, la pagode chinoise que l’on peut aujourd’hui admirer à Bagatelle est une copie du pagodon original, dont les plans ont été soigneusement étudiés en Angleterre, avant de pouvoir reproduire cette « fabrique », puis l’installer à Bagatelle, en 1996.

La pagode est ouverte sur le jardin, et son intérieur ajouré, aux teintes douces, est orné de peintures représentant des oiseaux. Elle est constamment entourée de paons, présents en liberté dans le parc : ils y laissent parfois quelques plumes !

Belle balade,

Cl.

Pratique

Parc de Bagatelle
Accès par la route de Sèvres à Neuilly, 75016 Paris
Métro Pont de Neuilly (1)
Ouvert tous les jours de 9h30 à 17h en hiver (du 29 octobre 2017 au 28 février 2018) et de 9h30à 18h30 en été (du 1er mars 2018 au 24 mars 2018)

Entrée du parc : 3€ (réductions)

Page web ici, plan du parc à télécharger ici.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laissez nous un petit mot !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s